Rapports récents

Lettre d'information

Recevez par courrier la lettre d'information de la cour des comptes tunisienne

Les actions

La réalisation des objectifs stratégiques et la concrétisation des résultats attendus s´y rapportant se feront à travers, les actions suivantes :

  • Bonne gouvernance dans le secteur public

  • Comptes dûment établis et régulièrement produits par les gestionnaires

  • Arrêter conjointement avec le Ministère des finances une procédure claire et efficace concernant la communication et la présentation des comptes préalablement mis en état d´examen, les pièces comptables y afférentes et les arrêtés d´apurement administratif.

  • Examiner avec le Ministère des finances la question de l´apurement des restes à recouvrer.

  • Insister auprès du Ministère des finances sur la nécessité de généraliser l´informatisation des postes comptables.

  • Etudier la situation actuelle du contrôle juridictionnel et établir un plan d´action en vue d´en améliorer l´exercice incluant notamment les guides, les programmes de formation, les applications et outils informatiques nécessaires.

  • Développer l´accès aux bases de données nationales pour obtenir les informations utiles à l´exercice du contrôle juridictionnel.

  • o Mettre l´accent sur le volet examen des comptes des établissements et entreprises publics lors des missions de vérification.

  • o Améliorer le rythme d´apurement juridictionnel et associer les différentes formations de la Cour à cet exercice dans le cadre d´un programme pluriannuel d´apurement spécifiquement établi à cet effet.

  • Davantage de rigueur dans l´observation par les gestionnaires de la législation et de la réglementation en vigueur

  • Intégrer davantage l´aspect contrôle de régularité à l´occasion des différents travaux de vérification de la Cour.

  • Accorder une plus grande place au contrôle de la comptabilité administrative dans les programmes de vérification de la Cour.

  • Optimiser le recours à la consultation et à l´extraction des données des bases de données nationales (au niveau central et régional) lors de l´examen de la comptabilité administrative.

  • Organiser des actions de formation portant sur le contrôle de la comptabilité administrative et sur l´utilisation des applications disponibles permettant l´optimisation de l´exercice de ce contrôle (ACL, application sur la comptabilité administrative…).

  • Gestion publique plus performante

  • S´assurer par les travaux de contrôle que les gestionnaires ont mis en place des procédés et des systèmes pour tenir compte des concepts de l´économie, de l´efficience et de l´efficacité.

  • Développer l´approche évaluative lors de l´examen des programmes, stratégies et entités publics et mettre en place les outils nécessaires à cet effet.

  • Avancer des propositions visant à instaurer des mécanismes appropriés de reddition des comptes.

  • Préparer la Cour à l´exercice du contrôle dans le contexte de la gestion budgétaire par objectif.

  • Gestion publique intégrant davantage le développement durable et les TIC

  • S´assurer à l´occasion des travaux de vérification que les entités contrôlées ont mis en place et exécuté des stratégies pour intégrer dans leur gestion les dimensions du développement durable et des technologies de l´information et de la communication.

  • Veiller au perfectionnement des experts formés dans ces deux domaines.

  • Elaborer des normes de vérification des TIC et du développement durable.

  • Renforcement du positionnement de la Cour

  • Valeur ajoutée et impact des travaux renforcés

  • Etablir le programme annuel de la Cour se rapportant aux entités, thèmes et programmes sur la base d´un pré-diagnostic prenant en compte les risques encourus et l´importance de la plus value résultant de la vérification.

  • Renforcer les mécanismes tendant à garantir la qualité des travaux de la Cour.

  • Définir une stratégie de communication visant à consolider la position de la Cour vis-à-vis des de ses partenaires en tenant compte de l´analyse de leurs attentes.

  • Moyens appropriés pour faire face aux nouveaux défis

  • Préserver l´indépendance de la Cour et faire en sorte qu´elle dispose des moyens nécessaires à sa gestion.

  • Prévoir les modalités et les conditions appropriées pour la mise en œuvre du présent plan stratégique.

  • Organisation et gestion interne améliorées

  • Réorganiser le secrétariat général en vue d´un meilleur soutien logistique.

  • Répartir judicieusement les travaux de la Cour entre ses formations et aux niveaux central et régional.

  • Renforcer l´utilisation de l´informatique dans les opérations de gestion de la Cour.

  • Accroître l´utilisation de l´informatique dans les travaux de vérification de la cour

  • Mettre en place une unité de formation en vue de la programmation, du suivi, de l´exécution et de l´évaluation des actions de formation dispensées par la Cour.

  • Instaurer un système efficace de gestion des ressources humaines de la Cour.

  • Développer le système de contrôle interne et d´évaluation de la gestion de la Cour.

  • Instituer un système de suivi de la mise en œuvre du présent plan.

  • Contribution et présence accrues à l´échelle nationale et internationale

  • Créer une unité chargée de la coopération internationale.

  • Assurer la participation de la Cour aux manifestations présentant un intérêt scientifique et Professionnel aux niveaux national, régional et international

  • Consolider la présence de la Cour dans les instances nationales, régionales et internationales en relation avec ses activités.

Imprimer